Site du Journal tout l’immobilier - hebdomadaire tous ménages (158’765 exemplaires Certifiés remp/FRP)

Securelec SA

Propriétaires de villas: c’est le moment!

Si vous souhaitez améliorer la performance énergétique de votre habitation, n’hésitez pas à faire une demande de subvention cantonale préalable à tous travaux. Securelec vous appuie dans cette démarche en réalisant un diagnostic énergétique

Que ce soit pour isoler la toiture de votre maison, remplacer un système de chauffage peu écologique ou le raccorder à un réseau existant, les subventions cantonales et fédérales
octroyées dans le cadre du Programme Bâtiments de la Confédération vous concernent. Ce programme – dont les mesures ont été lancées en janvier 2017 – se poursuivra jusqu’en 2019; il représente une réelle opportunité pour tout propriétaire. 

Diagnostic et certification
Le Certificat énergétique cantonal des bâtiments (CECB®) est un document émis exclusivement par un expert CECB® certifié, tel que Securelec. Cet instrument complet est vivement recommandé à chaque particulier (ou collectivité) désireux d’améliorer la performance énergétique de son bien. En cas de vente ou location, il offre davantage de transparence au sujet des coûts énergétiques et du confort thermique. Ce certificat indique l’efficacité de l’enveloppe du bâtiment et la quantité d’énergie nécessaire selon un usage standard.  Le besoin énergétique défini est visualisé sur une EtiquetteEnergie dont le classement va de A à G (très efficace à peu efficace).
A Genève, tout propriétaire d’un bâtiment construit avant 2000 – de la villa individuelle à l’immeuble d’envergure - peut prétendre à une contribution financière pour entreprendre des travaux d’assainissement. Dans la plupart des cantons, l’attribution de subventions est prévue en fonction de l’établissement par un expert d’un CECB® avec rapport de conseil, le CECB® Plus. «Au cours d’une visite sur place, nous identifions les points faibles du bâtiment, tels que les ponts thermiques. Ceux-ci sont répertoriés dans un rapport de conseil et aident ainsi le propriétaire à rénover son bien de la manière la plus judicieuse possible. Un budget adapté à chaque situation permet de prioriser les mesures», explique Michel Savary, Directeur de Securelec.

Rénover sa maison pour 75.- par année, c’est possible!
Prenons le cas de Monsieur S., propriétaire d’une villa d’une surface brute de plancher de 120 m2, construite dans les années 1970 et très mal isolée. Il désire effectuer un diagnostic énergétique pour préserver et augmenter la valeur de sa maison. Il recourt à Securelec en tant que prestataire agréé. Ce dernier réalise un audit complet (CECB® Plus), dont le coût est en grande partie pris en charge par l’Etat. Sur la base des conseils promulgués, Monsieur S. décide d’engager les frais suivants: isolation de la toiture (30 000.-), isolation des murs (41 000.-), remplacement des fenêtres (19 000.-), remplacement du chauffage électrique par un pompe à chaleur air-eau (50 000.-). L’ensemble des travaux s’élève à 140 000.-.
Monsieur S. obtient une subvention cantonale de 25 000.- et une déduction d’impôts de 30’000.- ; il lui reste donc à investir 85 000.- Monsieur S. fait un emprunt bancaire, dont le coût total par an revient à 3795.- Cependant et avec ses nouvelles installations, ses besoins en énergie ont considérablement baissé, passant de 39 300 kWh à 14 500 kWh (- 24’800 kWh), soit une économie annuelle de 3’720.- (15 cts/kWh). Au final, il ne déboursera donc que 75.- par année (3795.- moins 3720.-). Convaincant, n’est-ce pas? Son nouveau cadre de vie sera bénéfique pour l’environnement comme pour son porte-monnaie! 


Véronique Stein

Telecharger au format PDF